Trouble du Temps

Une psychose commence parfois par un rêve ou un cauchemar que vous continuez à vivre après avoir ouvert les yeux. Vous faites alors d’étranges associations avec ce que vous voyez et entendez et vous êtes nourri avec les circonstances, les matériaux symboliques ou les émotions qui ont conduit à créer ce voyage en onirique actif. Ce dernier, s’arrêtera la plupart du temps, de nos jours, lorsque quelqu’un verra l’insuffisance ou le dysfonctionnement dans votre Attitude et appellera à l’aide. Si vous êtes seul, à un moment donné, vous implorerez vous-même pour vous débarrasser de votre état et demanderez également de l’aide. Quelque soit ce que vous faites pour faire face à la situation, cela impliquera un long processus de guérison et des sacrifices (amis, partenaires, travail) pour reprendre votre vie normale.

L’intensité de ces rêveries a été la source d’expériences spirituelles pour de nombreux Maîtres et mystiques qui savaient profiter de ces états pour être en contact avec d’autres dimensions et revenir à la normale en utilisant des ressources naturelles. Aujourd’hui, la science privilégie l’occultation de cette faculté de l’humain par l’utilisation générale de médicaments au lieu d’un soutien informel et holistique.

Cela dit, je crois que l’augmentation de l’apparition du trouble bipolaire, du trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité, etc. dans la population est un signe que notre corps est sollicité au-delà des conditions naturelles prescrites: le Courage. Ces conditions sont liées à l’évolution de la vie sur Terre et dans cette ère, l’ennemi est: le stress. Le stress est l’expression contemporaine et séculaire du défi qu’est la peur et que l’humanité surpasser. Il cible le centre de contrôle de notre corps, le cerveau et déséquilibre les facultés d’Énergie et de Conscience. Cela doit être résorbé individuellement avec le potentiel de chaque humain (Il n’est imposé à âme plus qu’elle ne peut endurer): pas de peur = pas de stress.

Qu’avons-nous à en tirer?

En tant que professionnels et entrepreneurs, nous sommes appelés à plus de performance chaque jour, à sortir de notre zone de confort et, plus souvent, à travailler sous pression avec des délais serrés. Le système dans lequel nous vivons fait l’apologie des sources de stress afin de gagner en efficacité et en croissance. L’économie est devenue le moyen de classification des civilisations (après l’idéologie politique, le pouvoir militaire, la propriété du territoire, etc.) et nous luttons tous pour notre bannière commerciale. Malgré cela, nous devons éviter de nourrir chaque système concurrent avec notre précieuse vie, mais favoriser l’attitude qui mène à la réussite personnelle et communautaire. L’erreur ici est dans la dépendance excessive au temps (l’idole) sans Providence (La Source).

Alors donc, restez fidèle à vous même si vous êtes dans un processus de responsabilisation vers plus de leadership, connaissez vos limites, même si vous sortez de votre zone de confort, écoutez votre cœur car vous n’avez pas forcément besoin d’avoir la renommée qui attire la plupart des gens dans cette Course folle de la culture de “l’Image” (consommateur de gadgets, applications, réseaux sociaux, etc.). Quant au corps, respectez votre rythme naturel: manger, dormir, faire de l’exercice, aimer et avoir la foi. Pour moi, je pense qu’il est temps d’avoir de meilleurs entrepreneurs, au titre d’un nouvel archétype humain, non seulement doué dans la création de richesse, mais aussi en tant qu’être humain conscient de l’état de la planète, des personnes qui y vivent et du devoir de croire au même Dieu a été révélé dans différents Seigneurs. Je suis un bip *.

* Censuré

Leave a Reply

Your email address will not be published.