Interculturel

Partage

Avec la fin de la mondialisation, le repli ethnique et identitaire se fait le plus souvent par rupture avec l’héritage du passé et désir d’un retour à une pureté perdue, falsifiée ou dégradée. Bien que les griefs ne soient pas ignorés, il serait sage d’aller de l’avant et de construire un nouveau monde où chaque individu trouve une place qui lui revient en toute équité.

Relations humaines

Lever à nouveau des barrières économiques entre états après avoir brisé celle d’idéologie politique et créé des brèches dans celles raciales et de genre nous montre l’importance de rester vigilant face à nos défis humains et de maîtriser les cycles qui guident notre histoire.

Si l’objectif courant est bien de réduire sensiblement la pauvreté dans le monde, cet effort ne peut être que collectif du point de vue des communautés et impliquer plusieurs vies ou générations toutes unis pour donner le coup fatal à une réalité qui tient sa persistance de la nature même du système économique actuel. Cela appelle donc à l’acceptation de l’émergence de modèles alternatifs faisant l’écho d’une nouvelle Attitude de vie plus durable.

“C’est un combat d’Hommes”

Arnaud,  je viens d’écouter ton intervention sur ton guide et je t’en félicite. Belle présentation. Sobre, spontané, naturel, authentique ! Meilleure recette. Et elle te réussit bien. Mes encouragements.
Salah

J’ai lu avec beaucoup d’attention et d’intérêt vos réflexions sur la Méthode Ka et l’Intention de Lean. Je les trouve intéressant aussi car se fondant sur la foi pour trouver des solutions aux problèmes de survie des couches populaires dans le monde et plus particulièrement en Afrique

Assane

Arnaud, je tiens à te féliciter pour la qualité de tes ouvrages en entrepreneuriat. Très intéressant.

Nancy

Il y a plusieurs styles. J’aime le jeune sage, enthousiaste, aimant. Pas le revanchard. Je préfère le plus naturel, conteur.

Jacques

J’ai beaucoup aimé “The Black Kingdom, la voie des dieux”, on pourrait même en faire un film

Abdoul Kader

Your Analysis is very heavily written. Your current style is Dickensian but a very interesting reading which I agree with!:)

Leiden