L’art de s’intégrer par l’entrepreneuriat

L’art de s’intégrer par l’entrepreneuriat

$0.00

«L’art de s’intégrer par l’entrepreneuriat » est un guide pratique mais surtout stratégique (présentation d’un modèle) dont le but est d’une part de présenter l’option de l’entrepreneuriat aux immigrants comme moyen de faciliter et de réussir leur intégration à la société d’accueil en y associant une vie professionnelle. Cette démarche est déjà choisie par la plupart des entrepreneurs ethniques par la force des choses face à l’impossibilité de financer les projets d’affaires ou de se lancer comme entrepreneur à temps plein dès le départ (notion de risque). Ici il s’agit d’assumer et de renforcer ce parcours comme art de vivre à part entière et d’en tirer profit pour mieux s’affirmer dans le bassin économique et s’accomplir en tant qu’individu ou ménage.

26 pages

Extrait

Catégorie : Étiquettes : , Product ID: 2126

Description

INTRODUCTION

L’intégration est un défi pour les pays accueillant des flux d’immigration venant de plusieurs régions du monde. Elle se définit par le fait de s’adapter à un pays et à une culture. Le Canada a été longtemps considéré comme une terre promise à des migrants économiques ballotés par les effets de la mondialisation, la pauvreté et le manque de transparence dans la gouvernance de certains états. Ainsi ce pays multiculturel et bilingue s’est distingué par sa politique en faveur des immigrants économiques. Ceux-ci se voient attribué le titre de résident permanent au terme d’une sélection sur la base des profils professionnels et d’autres critères socioéconomiques. La citoyenneté vient par la suite conclure le parcours pour ceux qui ont tenu à rester dans le pays et à s’investir dans une vie de diaspora puis de transmission, à travers les générations, d’un patrimoine métissé. Mais à quel moment peut-on se sentir intégré?

Disons-le sans ambages, les conditions d’une bonne intégration impliquent une suffisance de revenu et une identité culturelle et personnelle s’ancrant dans les éléments de référence de la communauté domestique. Au Québec, par exemple, la langue française est mise en avant comme élément de distinction et de rassemblement. Que l’on soit étudiant en fin de cycle, travailleur qualifié ou gens d’affaires, les deux éléments identifiés comme base d’une intégration feront appel à des stratégies spécifiques selon son point de départ dans ce parcours de réalisation sociale. Quelles sont les stratégies à mettre en place pour réussir son intégration à la société d’accueil?

En tant qu’immigrant, l’une des solutions est de recourir à l’entrepreneuriat à temps complet ou partiel. Les motifs de ce choix peuvent trouver leur origine dans les barrières à l’emploi ou aux opportunités qu’offre le bassin économique pour atteindre les deux objectifs suscités. On ne réinvente pas la roue; il existe de nombreux guide tels que « ImmigrAffaires » du SAJE et « Entreprendre au Québec » de Immigrant Québec, pour ne citer que ceux-ci, qui recèlent d’une foule d’informations techniques sur les ressources disponibles pour lancer une entreprise en tant qu’immigrant. Mon propos ici est de donner des pistes pour faire un meilleur usage de ces ressources, ainsi que de partager un point de vue issu d’un immigrant et, par extension, de sa génération. Nous aborderons alors, dans ce court guide, des stratégies d’intégration ayant pour mire l’entrepreneuriat, tout en évaluant toutes les autres options pour réussir son projet de vie dans la Cité où nous avons choisi de faire toute ou une partie de notre vie. C’est donc une main tendue à titre de contribution pour vous éviter certains écueils, ainsi que rendre explicite un savoir enfoui dans la mémoire collective d’une communauté d’entrepreneurs issus des diasporas. En vous y souhaitant la bienvenue, nous allons naviguer à travers les différentes étapes d’une immigration pour la faire aboutir à une place à part entière dans l’économie de la Cité.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Seulement les clients connectés ayant acheté ce produit peuvent laisser un avis.

Arnaud,  je viens d’écouter ton intervention sur ton guide et je t’en félicite. Belle présentation. Sobre, spontané, naturel, authentique ! Meilleure recette. Et elle te réussit bien. Mes encouragements.
Salah

J’ai lu avec beaucoup d’attention et d’intérêt vos réflexions sur la Méthode Ka et l’Intention de Lean. Je les trouve intéressant aussi car se fondant sur la foi pour trouver des solutions aux problèmes de survie des couches populaires dans le monde et plus particulièrement en Afrique

Assane

Arnaud, je tiens à te féliciter pour la qualité de tes ouvrages en entrepreneuriat. Très intéressant.

Nancy

Il y a plusieurs styles. J’aime le jeune sage, enthousiaste, aimant. Pas le revanchard. Je préfère le plus naturel, conteur.

Jacques

J’ai beaucoup aimé « The Black Kingdom, la voie des dieux », on pourrait même en faire un film

Abdoul Kader

Your Analysis is very heavily written. Your current style is Dickensian but a very interesting reading which I agree with!:)

Leiden